jeudi 7 novembre 2013

En Solitaire

Force est de constater que l'année ciné 2013 aura été marquée par une abondance de films français sportifs médiocres. Des « Invincibles » à « La Grande boucle », en passant par « Turf », pas grand chose à se mettre sous la dent – excepté « Jappeloup » – soit des produits « beaufs » calibrés pour un public écervelé. « En Solitaire », premier film de Guillaume Offenstein (le directeur de la photographie attitré de Guillaume Canet) centré sur la célèbre course du Vendée Globe et réunissant pour la première fois à l'écran François Cluzet & Virginie Efira, devrait pouvoir assez aisément changer la donne, du moins on l'espère.
Synopsis Allociné : Yann Kermadec voit son rêve se réaliser quand il remplace au pied levé, son ami Franck Drevil, au départ du Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire. Habité par une farouche volonté de gagner, alors qu'il est en pleine course, la découverte à son bord d'une jeune passager va tout remettre en cause.
Premier film français qui bénéficie de la technologie Dolby Atmos – procédé qui permet une nouvelle reproduction du son surround et une gestion panoramique plus précise de la verticalité du son – souci de réalisme, volonté d'immersion (tournage de plusieurs scènes dans les conditions réelles en pleine mer), entraînement préparatoire intensif de François Cluzet … sur le papier, on peut dire qu'« En Solitaire » n'a pas lésiné sur les moyens.
En pratique, le premier long métrage de Christophe Offenstein est effectivement un projet ambitieux, bien réalisé (saluons la photographie splendide signé Guillaume Schiffman, la BO au top, ainsi que le rythme du film, calqué sur les nuances du climat) et magistralement interprété (une nomination aux César du meilleur acteur pour François Cluzet et une autre au César du meilleur espoir pour le jeune Samir Seghir), mais faiblit un peu par ses enjeux, plutôt maigres en fin de compte.
Du moins, « En Solitaire » aurait certainement gagné en qualité en se concentrant uniquement sur le récit principal, par ailleurs vraiment entraînant : le combat d'un homme face à l'adversité. Ainsi les scènes avec Virginie Efira paraissent relativement fades à côté du reste, et n'apportent aucune valeur ajoutée, si ce n'est donner une dimension « familiale » au film, en montrant notamment ô combien il est difficile pour les skippers de supporter l'éloignement géographique avec leur progéniture durant plusieurs mois. On regrettera également un trop plein de clichés, de bons et loyaux sentiments vers la fin (le grand cœur du héros et la morale un peu « bateau »), ainsi qu'une profusion exécrable de placements de produits (Apple, les sponsors …).
Bilan : « En Solitaire » est bluffant pour plusieurs raisons : le réalisme, l'excellente interprétation de Cluzet et la fable de l'homme face à la mer. Il pêche néanmoins sur d'autres points : lorsqu'il donne de l'importance aux intrigues parallèles, ou lorsqu'il est soudoyé par les pubs. 
Anecdote : François Cluzet & Guillaume Canet ont déjà collaboré ensemble à 2 reprises. Canet a, en effet, dirigé son ami dans « Ne le dis à personne », puis « Les petits mouchoirs ». Le metteur en scène d'« En Solitaire », Christophe Offenstein, a, quant à lui, œuvré comme directeur photo sur tous les films de Canet réalisateur, sur « Sans arme, ni haine, ni violence » et « Quand je serai petit », ces deux derniers étant réalisés par Jean-Paul Rouve, que l'on retrouve ici au casting. À noter que Jean-Paul Rouve et Guillaume Canet ont eux-mêmes déjà travaillé ensemble sur le premier film de ce dernier, « Mon idole », dont le chef opérateur est Christophe Offenstein. On note aussi la présence au générique de Philippe Lefebvre, « pote » de Canet à la ville et réalisateur du « Siffleur », film quand lequel joue Virginie Efira, que l'on retrouve également ici, et dont le directeur photo est un certain Christophe Offenstein. Cette même Virginie Efira que l'on a vu en début d'année dans « Cookie », photographié par … devinez-qui … Christophe Offenstein. Vous suivez toujours ?
 
La Bande Annonce d'En Solitaire:
 
 
NOTE/ 6/10

1 commentaire:

  1. Haven't started playing Solitaire on your mobile? Download The Coolest Version (Suitable for iOS and Android)

    RépondreSupprimer