dimanche 15 septembre 2013

You're Next

Sortir un long métrage en fin d'été est toujours un pari risqué pour un distributeur, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un film d'horreur, genre particulièrement éprouvant à vendre sur le marché international. « You're Next », d'Adam Wingard – connu pour avoir réalisé certains morceaux des films à sketches horrifiques « V/H/S » et « The ABC's of Death » – a pourtant bénéficié d'avis élogieux de la part de Quentin Tarantino, Scott Derickson (« Sinister ») et Fede Alvarez (« Evil Dead » cuvée 2013), de quoi booster la promo. Après un passage remarqué au Festival du film international de Toronto en 2011, le film sort seulement maintenant sur les écrans français, le 4 septembre 2013.
Synopsis Allociné : La famille Davison est réunie dans sa maison de campagne pour célébrer l'anniversaire de mariage des parents. Alors que chacun commence à laisser éclater ses frustrations et rancœurs, la maison est prise d'assaut par un groupe de tueurs masqués. La réunion de famille tourne au jeu de massacre, les assaillants tentent de les supprimer un à un. Mais sous ses airs d'innocente petite amie, Erin va s'avérer pleine de ressources …
Soyons clairs : « You're Next » n'est ni un chef d'œuvre, ni une révolution dans le genre, tout juste un jouissif home invasion, qui utilise de manière optimale les codes du cinéma d'horreur. Ceux crées par Wes Craven (le torture movie « La Dernière maison sur la gauche », et le slasher « Scream », influences majeures ici), John Carpenter (le home invasion « Assaut » et le boogeyman movie « Halloween »), Sam Peckinpah (« Chiens de Paille »), James Wan (le torture porn « Saw » et sa séquence flippante avec l'appareil photo, reprise ici quasi à l'identique), Sam Raimi (la texture épaisse du sang et la tuerie cartonnesque dans la cuisine de « You're Next » rappellent les débuts « gores » du célèbre réalisateur américain) et consors au fil des âges.
Le film d'Adam Wingard démarre ainsi sur les sabots, galopant sur le fil tenu de la satire familiale façon « Festen », du survival sérieux et du gore pour basculer ensuite dans une farce saupoudrée de rebondissements grotesques, de cynisme et de dérision (« baise-moi à côté de ta mère morte »), une seconde partie nettement moins bandante, il faut l'avouer.
Fort heureusement, la mise en scène de Wingard quadrille chaque recoin de la maison, joue avec raffinement du huit clos – des ralentis en travellings fluides au steadycam, en passant par des séquences tournées caméra au poing – et permet à « You're Next » d'atteindre une qualité supérieure à ce qui est habituellement proposé dans le genre.
N'oublions pas de saluer le joli minois de Sharni Vinson, vraiment motivée pour trucider les meurtriers (oubliez les autres acteurs, cela dit) et la composition musicale maline de Mads Heldtberg, Jasper Justice Lee et Kyle McKinnon, utilisant avec parcimonie quelques vibrations Zimmeriennes pour créer le suspense, et surtout la chanson « Looking for Magic », excellent choix de revival des 80's.
Bilan : Un bon home invasion bien brutal, nerveux et inspiré, truffé d'intenses moments de tension gore et porté par une actrice dynamique.
« Dans l'espace, personne ne vous entend crier … c'est aussi valable pour la campagne profonde », Adam Wingard.
Anecdote (source : Allociné): Plusieurs éléments ont été développés pour amplifier l'attente autour du film. Lors de la toute première projection de « You're Next » au Festival de Toronto, en 2011, des masques à l'image de ceux que portent les tueurs dans le long métrage ont été distribués au public. Une grande partie des spectateurs le portait au moment de l'entrée de l'équipe du film dans la salle. L'expérience a été réitérée lors de la présentation au Comic-Con 2013, à San Francisco : l'audience entière était masquée. Un concours a également été lancé sur Internet afin de réaliser le design du t-shirt du film. Enfin, une application gratuite pour iPhone est téléchargeable, appelée Horror Movie Maker : les utilisateurs peuvent se photographier et introduire dans leur photo des éléments horrifiques du film, ou enregistrer une courte vidéo et la transformer en petit film d'horreur à partir d'un modèle prédéfini.
 
La Bande Annonce de You're Next:
 
 
NOTE: 7/10
 
 

3 commentaires:

  1. Un bon film mais j'ai été bloqué par cette rambo au féminin, trop peu crédible et un peu facile... 2/4

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peu crédible d'accord, mais ce côté là du personnage m'a justement surpris, c'est ça que j'ai aimé

      Supprimer
  2. There's a chance you're eligible to receive a Apple iPhone 7.

    RépondreSupprimer