mardi 24 septembre 2013

Tip Top

« Tip Top » est un long métrage français réalisé par Serge Bozon, sorti le 11 septembre 2013. C’est la seconde œuvre du metteur en scène, après « La France » en 2007. Le film, scénarisé par Serge Bozon, Axelle Ropert (son épouse à la ville) et Odile Barski, librement adapté du roman éponyme de l’écrivain britannique Bill James, a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2013.
Synopsis Allociné : Deux inspectrices de la police des polices débarquent dans un commissariat de province pour enquêter sur la mort d’un indic d’origine algérienne. L’une tape, l’autre mate, tip top.
« Tip Top » OVNI du Festival de Cannes ? Assurément. Sandrine Kiberlain qui mange une tarte sans les mains, François Damiens qui chantonne en arabe, Samy Nacéri recroquevillé en position fœtale qui scande « pas les couilles ! » à une Isabelle Huppert la gueule en sang, qui elle-même embrasse tendrement un marteau deux séquences plus tard, après s’être fait volontairement tabassée … Serge Bozon balance, sans queue ni tête, un festival de comportements tous plus outranciers les uns que les autres.
Certains défendront une « comédie policière burlesque et absurde », digne héritage de Jean-Pierre Mocky et consors, d’autres rétorqueront l’inconsistance et le grandguignolesque du produit. Une chose est certaine, Serge Bozon est surprenant. Car d’une part, « Tip Top » est réellement grinçant lorsqu’il s’attache à dépeindre la France d’aujourd’hui, et d’autre part, parce que le metteur en scène s’amuse comme un fou, sans sadisme ni prétention, à chambouler nos habitudes de spectateurs, même s’il s’essouffle un peu sur la fin. On doit également lui reconnaître le talent d’avoir judicieusement choisi ses comédiens – bravo Isabelle Huppert, drôle et pleine d’autodérision, félicitations Sandrine Kiberlain, lunaire et lunatique, et enfin, congratulations également pour François Damiens, à contre-emploi total – qui prennent eux aussi un vilain plaisir à déjouer nos attentes et changer de visage une fois la nuit tombée.
Bilan : Ne cherchez pas vraiment à comprendre le fil du récit, vous y perdriez votre latin. Délectez-vous plutôt des interprétations en pirouette libre du trio d’affiche et de l’inventivité de Serge Bozon.
Anecdote :  Lorsque l’acteur humoriste François Damiens a lu le scénario de « Tip Top », il s’est arrêté à la moitié de la première lecture pour demander de l’aide à Serge Bozon. Il ne comprenait absolument pas l’histoire et même après explication, il avoue n’avoir toujours pas compris.
 
La Bande Annonce de Tip Top:

 
NOTE: 5,5/10

1 commentaire: